Le collectif

Règle N°1 : Ne pas se limiter à une ligne artistique.

Règle N°2 : Ne pas s’interdire d’explorer des zones de jeu pour diversifier la palette des possibles.

Règle N°3 : Ne pas entraver un élan créatif. Laissez une petite idée devenir un grand spectacle.

Règle N°4 : Toujours trouver le moteur dans une curiosité faite de rencontres et de nouvelles                     techniques de travail.

Règle N°5 : Toujours s’assurer d’être en constante recherche et de considérer le plateau                                      comme un laboratoire.

Règle N°6 : Toujours faire preuve d’audace et de culot pour proposer des spectacles                                        différents pour différents publics.

Depuis sa formation en 2015, La Fabrique Abrupte n’a cessé de se réinventer en dehors des théâtres.


Sa première création, Le Festival du marquis, a poussé comme un jeune pissenlit au pied de la vallée de la Maurienne, en plein coeur de la Savoie. Une carte blanche en pleine montagne ! Ce fut l’occasion de créer des défilés dans la ville, un cabaret, une randonnée théâtralisée, de multiples formes aux formes multiples et de monter l’élégant chapiteau de la compagnie.


S’en est suivi des partenariats avec différents acteurs sociaux et associatifs : La Girafe (Roanne), la prison de Corbas (Lyon), le festival en plein air Ça Fait Zizir (Lyon), ainsi que des happenings dans les rues de Lyon, des soirées pluridisciplinaires au Croiseurs, des actions théâtrales dans des bars ou pendant des manifestations.


C’est donc en conscience de toutes ces réalités, que les membres du collectifs continuent d'inscrire leurs créations dans tous les lieux non-dédiés au théâtre, espace public, appartements, festivals, autant de scènes à la scénographie en constante évolution. 


C’est dans une volonté d’aller toujours plus loin, que La Fabrique Abrupte est là où on ne l’attend pas.


Surprendre - Toucher - S’évader